Laissez vos enfants s’ennuyer!

Votre salle de sport santé à Nice vous détaille l’interview du Dr. Ovide, neurologue pédiatre sur l’augmentation des maladies mentales de nos enfants !

Les chiffres ne trompent pas…Lors des 15 dernières années, les chercheurs constatent une augmentation constante de troubles mentaux chez nos enfants


• 1 enfants sur 5 ont des problèmes de santé mentale
• Une augmentation de 43 % a été observée dans le TDAH
• Une augmentation de 37 % de la dépression adolescente a été observée
• Une augmentation de 200 % du taux de suicide chez les enfants de 10 à 14 ans a été observé.

Quelles sont les raisons ?

La sur-stimulation est la raison majeure. Aujourd’hui les enfants n’ont plus une enfance saine, explique le Docteur ! 

Questionnement

• Est-ce que les parents sont eux-mêmes complètement disponibles ?
• Quelles sont les limites claires ?
• quelles sont les responsabilités ?
• Quelle est la qualité de la nutrition et du sommeil ?
• Quelle est l’activité physique et surtout dehors ? 
• L’enfant pratique-t-il des jeu créatifs ? Interaction sociale, et espaces pour l’ennui ?

Ce que font les parents de la nouvelle génération


• Les parents sont sans cesse distraits par la technologie (téléphone, tablette, tv…)
• Des parents sont plus indulgents et permissifs : les enfants ont donc tendance à gouverner.
• Un sens de droit, de tout mériter sans le gagner ou être responsable de l’obtenir
• manque de sommeil alarmant et nutrition déséquilibrée
• Un mode de vie sédentaire
• Une stimulation trop importante, nounous technologiques, gratification instantanée et absence de moments pour s’ennuyer !

Les recommandations

Pour le Dr Ovide, afin que nos enfants deviennent heureux et équilibrés, « il va falloir se réveiller et revenir à la base ! Vous verrez très vite des améliorations !

• Fixez un cadre et tenez le : c’est vous qui dirigez, et vos enfants se sentirons plus en sécurité. 
•  Dites « non » à vous enfants si ce qu’ils désirent n’est pas ce dont ils ont besoin.
•  Forcez vous à cuisiner sain et équilibrée en limitant le sucre et la malbouffe. 
•  Sortez avec vos enfants au moins une heure par jour (parc, vélo, randonnée, pêche, observation des animaux) 
• A table, les repas se déroulent sans téléphone qui les distraient trop ! 
• Jouez à des jeux de société en famille. Si ils sont trop petits, prenez le temps de jouer avec eux ! 
• En fonction, de leur âge, les enfants peuvent vus aider dans les tâches de la maison (plier les vêtements,  sortir une machine, mettre la table..). Apprenez leur à aider sans attendre une récompense en retour.
• Gardez des horaires cohérentes et une routine de sommeil : les enfants ne dorment pas assez ! 
• Apprenez leur à être responsable et indépendant : en les protégeant trop, ils ne seront jamais frustré.  Faire des erreurs leur permettra de développer la résilience et mieux appréhender les défis de la vie.
• Enseignez-leur l’attente et  le sens de la gratification.
• Offrez leur l’ »ENNUI » comme cadeau ! C’est le meilleur moment ou l’enfant devient créatif !! La technologie n’est pas un médicament contre l’ennui, bien au contraire. Soyez créatif avec eux.
• Pensez à éteindre  les téléphones avant d’aller au lit.
Apprenez-leur à reconnaître et à gérer leurs émotions (la frustration, la tristesse, la joue, la colère…
• Montrez-leur à saluer, à prendre des tours, à partager sans rester sans rien, à dire merci et s’il vous plaît, à reconnaître l’erreur et s’excuser (ne les oblige pas), soyez modèle de toutes ces valeurs qu’il inculque.
• Restez connecté avec vos enfants : jouez, souriez, embrassez, embrasser, chatouillez, lisez, dansez, grimpez, sautez, avec eux. Retrouvez aussi votre âme d’enfant !

Votre salle de sport-santé se situe dans le centre ville de Nice, au 24 rue tonduti de l’escarène. 

Une réflexion au sujet de « Laissez vos enfants s’ennuyer! »

  1. Article très bien commenté
    Effectivement, un enfant à besoin de structure parentale pour connaître ses limites et se connaître
    Bien des parents n arrivent pas à le faire car, eux mêmes, n ont pas eu de structuration familiale . Leur support de secours est tout le réseau multimédia et autre. Ils en oublient le partage familial simple , un repas qui est moment privilégié de partage et d échanges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *